Calendrier militant

Aucun évènement dans le calendrier
Novembre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Fil d'actualité Solidaires

SOLIDAIRES

SOLIDAIRES
  • Suite à la décision de la DIRECCTE qui ordonne entre autre de reprendre depuis le début la procédure d'information/consultation sur le PSE https://solidaires.org/IMG/pdf/flas... - Actualités / SUD Commerces et Services

  • Visuels Solidaires notamment dans la perspective de la journée de mobilisation du 24 novembre. - Matériel militant / Article dans la newsletter, Home page : dernières publications, Article avec album photo / diaporama, Femmes

  • Entretien avec Ibrahima Coulibali, Président de la Coordination Nationale des Organisations paysannes du Mali, membre de LVC, et vice-président du ROPPA Aujourd'hui le problème de la jeunesse en milieu rural est un problème extrêmement crucial et dangereux qui est en train de compromettre la stabilité même de notre région. De l'Afrique de l'Ouest jusqu'au Soudan , tous les pays sont en guerre ou dans une situation de conflit ouvert ou larvé. On se rend compte que ce sont des enfants de paysans, ce (...) - Actualités partenaires

Ouistreham, mobilisation contre l'enfer des migrant-e-s

Solidarité Migrants

La situation des migrant-es est catastrophique à Ouistreham d'où ils (aucune elle à notre connaissance) essaient de rejoindre l'Angleterre. La municipalité applique de façon plus que zélée les directives ministérielles avec l'aide de la préfecture et des forces de police : destruction de tout "camp" systématique, tout est détruit, jeté, brulé : la bouffe, les vêtements, les chaussures, les couchages, les tentes... Les toilettes publiques sont fermées !

La municipalité oblige les agents à procéder à ce genre de "nettoyage" avec menaces à la clé et encadrement des forces de police. SUD Collectivités Territoriales, à l'appel d'agents terrorisés et dégoûtés, Solidaires et la LDH, se sont adressés au maire pour exiger l'arrêt de ces pratiques et le respect des droits humains élémentaires.
A l'approche de l'hiver et contre le froid qui sévit déjà, un squat a été "officiellement "ouvert dans un centre de loisirs désaffecté, le 09 décembre que seule une décision de tribunal aurait pu faire fermer (traces d'occupation, facture de livraison alimentaire attestant d'une occupation de plus de 48h) . Le préfet et la municipalité l'ont fait évacué par les forces de police le jour même.

L'opposition politique locale et des associations ont appelé à un rassemblement devant la mairie qui tenait son conseil municipal lundi 11 décembre (400 personnes).
Une requête en  référé liberté pour obtenir "des conditions de vie qui respectent la dignité humaine" pour les migrants de Ouistreham,  a été déposée au nom des associations suivantes :"Solidarité Migrants Calvados" - ASTI 14 - ARCAL BN - CIMADE - Avec également le soutien de la LDH. Une centaine de personnes ont assisté à l'audience qui a eu lieu mardi 12 décembre. Un jugement sera rendu au plus tard jeudi.

A l'initiative de l'AG contre les expulsions, 63 personnes se sont retrouvées dont des personnes représentant l'UL CGT Hérouville, SUD CT, Solidaires, la Cimade, l’ASTI, Médecins du monde, Traits d’Union, le Planning Familial, la LDH, le Collectif d'Aide aux Migrants de Ouistreham, des associations, quelques partis politiques (liste des signataires en cours)pour appeler à une

manifestation sur le port d'Ouistreham à 14h30 samedi 16 décembre.

Une prochaine réunion aura lieu au squat de Venoix le Lundi 18/12 à 18h pour préparer une grosse action régionale, voir nationale mi-Janvier.
L’idée est de rendre publique la situation inhumaine infligée aux migrants à Ouistreham, d’interpeller nationalement, et de mettre la pression sur les pouvoirs publics pour imposer une prise en charge à minima humanitaire. Toutes les orgas présentes ont validé ces propositions et vont rassembler largement, même celles qui n’ont pas pu participer à la réunion.

La pression populaire, associative, syndicale, politique et médiatique fera plier les élus locaux si elle est massive.

Solidaires Calvados - 12 rue du Colonel Rémy 14000 - 02 31 24 23 36 - 09 79 03 13 95

Optimisé Firefox | Copyright © 2014 - Solidaires Calvados | Tous Droits Réservés