Calendrier militant

Aucun évènement dans le calendrier
Octobre 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Fil d'actualité Solidaires

SOLIDAIRES

SOLIDAIRES
  • Le club de football “Les 18 Arts”, à travers son équipe “Vasco de Gamins” qui évolue dans le championnat UFOLEP (Union Française des OEuvres Laïques d'Éducation Physique) créé au sein de Ligue de l'Enseignement, mène un projet social depuis plus d'un an maintenant, celui d'intégrer dans son équipe des précaires, principalement réfugiés étrangers et SDF, aux côtés des membres habituels du club : jeunes travailleurs, cadres supérieurs, etc... Cette mixité sociale, profitable à toutes et tous, est un vecteur (...) - Actualités / SUD Commerces et Services, Article dans la newsletter

  • Ce « Rendez-vous salarial » s'est tenu dans un contexte de suppressions d'emplois (120000 sur le quinquennat), et de fortes restructurations/privatisations de missions générées par les orientations du programme Action publique 2022. - Actualités / Campagne Fonction publique, Article dans la newsletter, Home page : dernières publications, Salaire, traitement, rémunération

  • Les organisations des Alpes-Maritimes signataires appellent à soutenir pleinement Cédric Herrou, attaqué en justice ce 22 octobre par le Préfet pour « injure publique », phrase rhétorique émise au conditionnel. Cette stratégie des pouvoirs publics ne saurait faire oublier que, dans ce département, les droits fondamentaux des personnes migrantes sont régulièrement bafoués. - Actualités / Solidaires Alpes-de-Haute-Provence , Immigration, Article dans la newsletter, Home page : dernières publications

ASSEMBLEE GENERALE A COCHIN LE 23 SEPTEMBRE 2014

Suite à la manifestation devant le Ministère de la Santé, le 23 septembre 2013, une assemblée générale s’est tenue à l’hôpital Cochin, composée de représentants des délégations,  pour faire le bilan de la journée et tracer des perspectives à venir au mouvement.

1600 personnes ont participé au rassemblement et plus de 100 hôpitaux et délégations d’associations étaient présentes.

L’AG a donné lieu à un échange riche et fraternel sur la situation actuelle dans les établissements, les luttes en cours, les difficultés rencontrées et les actions qui pourraient être décidées.

Il a été décidé, par vote à main levée :


•    Participation à l’action organisée par la CGT le 16 octobre. Beaucoup d’interventions  pour discuter des modalités de cette participation   et sur l’autonomie du mouvement de Convergence des luttes contre l’Hostérité par rapport à cette journée d’action.

•    Action possible au  Salon de l’auto en liaison avec les Intermittents du spectacle  et  des syndicalistes

•    Journée d’action hebdomadaire

•    Assemblée générale et mobilisation dans les Régions

•    Ecriture d’une adresse aux citoyens-usagers

•    Grève du zèle à organiser dans les établissements

•    Mobilisation après le 16 octobre sans oublier le médico social

 


Télécharger le tract ici


Environ 1 200 manifestants se sont réunis devant le ministère de la Santé contre l'austérité (Dialogue Social)
 

Le collectif qui s'est baptisé "Convergence des hôpitaux en lutte contre l'hôstérité" a manifesté, ce 23 septembre à Paris, devant le ministère de la Santé. " D'après les chiffres des renseignements généraux, au plus fort du rassemblement, il y avait un peu plus de 1 200 personnes ", indique Thierry Lescant du syndicat Sud santé sociaux 94. Entre " 70 et 80 établissements " étaient représentés, précise ce dernier. Plus de 15 comités de la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité étaient également présents, selon la vice-présidente de la Coordination, Hélène Derrien. Une délégation composée de représentants des syndicats Sud et CGT, de personnels non syndiqués ainsi que de représentants de comités de défense d'hôpitaux a été reçue par le ministère. Les manifestants se sont ensuite réunis en assemblée générale pour décider des suites à donner à cette journée. Ils demandent notamment " la suppression de la T2A et l’arrêt de la marchandisation du soin " ; " l’arrêt des coupes budgétaires et l’annulation de la dette illégitime des hôpitaux " ou encore " de meilleures conditions de soins et de travail ". À noter que le Syndicat de la médecine générale (SMG) s'était joint à l'appel à manifester ce 23 septembre.



Extraits issus des médias ayant couvert le mouvement sur ces liens:

 

sur FR 2: http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/13-heures/jt-de-13h-du-mardi-23-septembre-2014_695309.html

                à 18 mn (reportage portant plus sur les 35 h à l'hôpital)
   
sur FR 3 Ile de France: http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-3/12-13/

                                      à 7 mn

Le Monde.fr du 23/09/2014: Télécharger l'article ici

 -Dans "L'Anticapitaliste",

entretien Odile André, infirmière, est membre de SUD Santé Sociaux et Wilfrid Davoult, infirmier, milite à la CGT Santé Action Sociale. Tous les deux sont investis dans la lutte emblématique de l’hôpital psychiatrique de Caen, à l’origine de la Convergence des luttes contre l’Hôstérité et de la manifestation du mardi 23 septembre à Paris. Nous les avons rencontrés à leur retour de cette manifestation.

Voir l'entretien ici.


Bravo à toutes et à tous !

 


 


 

La justice au secours du directeur de l'EPSM et de l'ARS.

Nous attendions depuis plusieurs jours une réaction de l’ARS devant les modalités d’actions choisies
par les personnels en grève.
Nous l’attendons toujours !
Nous avons appris aujourd’hui que le Directeur nous remettait en référé au motif que nous
« bloquerions les admissions des patients », que nous « empêcherions le bon fonctionnement du
service public à l’EPSM, mais aussi des autres établissements », que nous « occuperions
irrégulièrement des locaux et qu’il y aurait un risque de dégradation déjà constaté auparavant »,
enfin, que nous « rendons impossible d’aborder au sein de l’EPSM, en réunion quelle qu’elle soit, ….
la question du plan de modernisation ».

Lire la suite du tract...


Rendu du tribunal du 18 Septembre:

Ce rendu enjoint donc aux organisations syndicales, mais également à toute personne d'occuper irrégulièrement des locaux et de bloquer les admissions de patients, ou de donner des consignes dans ce sens sous peine d'une amende de 1000 euros par jour et par personne.

 


 

Tribunal administratif pour les syndicats de l’EPSM (ex Bon Sauveur) de Caen


 C’est la deuxième fois que la direction de l’EPSM nous envoie au tribunal, la première fois en avril n’avait pas réussi à faire cesser les manifestations contre le plan d'austérité du directeur. Nous restons mobilisé-es et seront nombreux à nous rendre à la manifestation nationale contre « l’Hôstérité » à Paris ce 23 septembre.


 Le Jugement :

1- Il est enjoint à CGT et SUD et à toutes personnes de leur chef, de lever les consignes d’occupation irrégulière des locaux et de blocage des admissions des patients …
2- de s’abstenir d’occuper irrégulièrement les locaux de l’EPSM ou encore de faire obstacle, de quelque manière que ce soit, à l’admission de patients et au libre accès à l’établissement ; à défaut, l’EPSM pourra faire procéder d’office avec le concours de la force publique à l’évacuation des locaux et au rétablissement de ses accès.
3- à défaut d’exécution de la présente ordonnance à compter de sa notification, tout acte ou document contraire aux injonctions édictées donnera lieu à une astreinte de 1 000€ par jour à toute personne contrevenant aux injonctions.
4- SUD et CGT verseront la somme de 1 000€ au titre des frais visés à l’article 761-1 du code de justice administrative.


 
La Direction n’a pas obtenu du Juge ce qu’elle en attendait en terme financier, elle demandait 5000 euros d’astreinte par jour et par personne.
Il nous est demandé d’arrêter quelque chose qui n’existe pas et que nous n’avons jamais fait : le blocage des admissions. 43 personnes ont été admises à l'EPSM pendant les 10 jours de grève.


Le Juge dépasse son rôle puisqu’il entend nous obliger « pour l’avenir » ce qui n’est pas prévu par le Code de justice administrative.


Voir le tract Sud-CGT du 22/09 sur l'évolution de ce mouvement et sur l'AG du 25/09


                                                          

         La lutte contre le plan de moderni$ation du directeur continue:       

         

                   Grande AG le Jeudi 25 Septembre 2014 à 14H30,

                         devant les grilles de l'entrée de l'EPSM.

                       . point sur la situation locale et nationale

                       . nouvelles actions

 

                   TOUS ENSEMBLE, ON PEUT GAGNER !!

 

                                                         "Soyons fièrs de nous,

                                                         Nous sommes d'honnètes gens..."


                                                                                                                                                                    une salarié en grève

Solidaires Calvados - 12 rue du Colonel Rémy 14000 - 02 31 24 23 36 - 09 79 03 13 95

Optimisé Firefox | Copyright © 2014 - Solidaires Calvados | Tous Droits Réservés