Calendrier militant

Aucun évènement dans le calendrier
Novembre 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Fil d'actualité Solidaires

SOLIDAIRES

SOLIDAIRES
  • LA PRÉCARITÉ TUE Vendredi dernier, un étudiant lyonnais et militant à Solidaire Étudiant.e.s a tenté de se suicider devant un bâtiment du Crous. En très grande précarité, sans bourse et logé dans une chambre insalubre, il revendique son acte comme étant politique : 'J'accuse Macron, Hollande, Sarkozy et l'UE de m'avoir tué, en créant des incertitudes sur l'avenir de tous, j'accuse aussi Le Pen et les éditorialistes d'avoir créé des peurs plus que secondaires'. La précarité n'est pas le fruit du hasard, mais (...) - Actualités / Solidaires Sarthe

  • Communiqué intersyndical ministère de la Culture. - Actualités / SUD Culture et Médias Solidaires, Home page : dernières publications, Article dans la newsletter, Femmes

  • Convergeons ! Grève générale et reconductible à partir du 5 décembre (+ tout ce qui se passe en novembre). - Vidéos (dont "Expression directe" et "Solidaires en action") / Article avec vidéo, Home page : dernières publications, Article dans la newsletter, Protection sociale / Retraite

Femmes et précarités :
un doublet toute l’année !

Non, Monsieur Macron,la précarité ne se limite pas
aux
contrats courts de moins d’un mois

Pour les femmes, la précarité, c’est :

  • A travail égal, des salaires inférieurs de 26 % à ceux des hommes
  • Des contrats à temps partiel pour près d’un tiers d’entre elles (7 % des hommes),
  • Des retraites inférieures (780€ en moyenne) de plus de la moitié de celles des hommes
  • La suppression massive des contrats aidés, en grand majorité occupés par des femmes
  • La flexibilité accrue dans des secteurs où les femmes sont majoritaires: grande distribution, nettoyage, aides à domicile…
  • Davantage d’embauches en CDD

 Cette précarité est aggravée par les dernières lois et ordonnances travail : durée et nombre de renouvellements de CDD renvoyés aux accords de branche, droits familiaux (congés enfants malades, maternité…) renvoyés aux négociations au sein de l’entreprise. Or, lorsqu’on sait que les secteurs majoritairement féminins sontdes déserts syndicaux, cela n’ira sûrement pas dans le sens des travailleuses.

Quand la précarité avance, la dépendance au conjoint s’accroit, l’autonomie recule, d’autant que de nombreux droits sont calculés sur les revenus du foyer et non individuellement: CMU, ASS, APL, RSA,

C’est notamment pour cela que nous revendiquons des droits sociaux individuels, un salaire égal pour un travail égal, la suppression des contrats à temps partiels imposés ….

Trop, c’est trop et quand c’est trop, il faut se rassembler: lutter pour une égalité femmes et hommes, c’est lutter contre la précarité, c’est lutter pour toutes et tous.

Les femmes de ménage à la Gare du Nord à Paris, au Holliday Inn de Clichy, des travailleuses dans les Ehpad ont fait des grèves longues et victorieuses pour leurs conditions de travail, leur salaire. Ceci ne peut que nous encourager à prendre toutes ensemble nos luttes en main.

A l’occasion du 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes,
nous osons proclamer :

Pour les femmes,
8 mars toute l’année !

-----------------------

Dans le cadre des actions féministes autour du 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes, Le Collectif Pour Les Droits Des Femmes 14 vous propose,

Une conférence gesticulée de Noémie Moutel :
"Tu (t')enfanteras dans la douleur...? Physiologie, spiritualité et émancipation féministes"

Le dimanche 11 mars à partir de 15h30 à la MJC de Venoix, 18 av. des Chevaliers à Caen.

"Une conférence gesticulée, c'est un outil d'éducation populaire où une ou plusieurs personnes mêlent savoirs chauds (le vécu) et savoirs froids (l'analyse théorique) pour fabriquer des pistes de transformations sociales.
En concevant cette conf' en 2012, dans le cadre d'une formation avec la SCOP Le Pavé, j'ai appris à transformer mes pérégrinations dans des communautés des Etats-Unis et mes expériences de pratiques culturelles amérindiennes (savoirs chauds) en critique de l'hyper-médicalisation de la grossesse et de la naissance, de l'athéisme obtus, du patriarcat et de l'individualisme néo-libéral (savoirs froids). En 1h30 environ, c'est ce chemin là que je vous propose d'emprunter avec moi."

Un atelier post-conférence aura lieu le Mercredi 14 mars à 18h30 (lieu à confirmer)

Le Collectif Pour Les Droits Des Femmes, c'est un rassemblement de structures et de personnes qui souhaitent donner de la visibilité aux actions féministes.

Noémie Moutel a imaginé, avec les membres du collectif, un atelier post-conférence où les personnes curieuses d'explorer certains thèmes de la conf' sont les bienvenues.

Solidaires Calvados - 12 rue du Colonel Rémy 14000 - 02 31 24 23 36 - 09 79 03 13 95

Optimisé Firefox | Copyright © 2014 - Solidaires Calvados | Tous Droits Réservés